L’association

Le 7 septembre 2018, Sophie Le Tan disparaissait en allant visiter un appartement à Strasbourg, le jour de ses 20 ans. Quelques jours plus tard, un certain Jean-Marc Reiser, était arrêté et placé en détention provisoire. Plus de 6 mois après, Sophie reste introuvable, et le principal suspect se mure dans le silence, malgré des preuves accablantes.

Dès la semaine suivant la disparition de Sophie, un grand élan d’amour, de solidarité et de générosité est né face à ce drame, à l’injustice et au profond désarroi de la famille. Cet élan s’est cristallisé autour d’un collectif de recherche et de soutien.

C’est comme cela que « Mobilisation pour retrouver Sophie Le Tan » est née, et voilà plus de 8 mois que nous ne lâchons rien pour Sophie et sa famille

Nous avons découvert que la première étape et non la moindre consiste à ne pas perdre un instant. En effet, déclarer une disparition surtout lorsqu’il s’agit d’un adulte est déjà une épreuve douloureuse et stressante. Mais elle l’est d’autant plus que la plainte n’est pas forcément prise en compte tout de suite : la « pertinence » de la plainte est jugée au bon vouloir de l’agent sollicité.

‘‘Voici donc notre réaction face à cette réalité, celle de concrétiser une aide à travers une association.”

Notre collectif se compose de personnes de tous âges et de toutes conditions sociales, qui prennent bénévolement de leurs temps pour apporter aide et soutien moral à la famille de Sophie, parcourir différents lieux à la recherche d’indices, de traces, dans des conditions parfois difficiles (pénombre, eau, froid, accès difficile), mais aussi œuvrer pour maintenir l’affaire sur le devant de la scène.

Vous voulez nous aider ? Faites un don, partagez nos publications et parlez-en autour de vous ! C’est comme ça que l’on peut avancer : tous ensemble.

Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais.
Hassan II